C’est la puissance de la peinture qui est mise en évidence dans les œuvres de Claude Como.

              Que l’artiste place le spectateur face à la vision frontale d’une vague monumentale, d’un portrait en flottaison dans la densité de la couleur,
de la force d’un volcan en éruption ou d’un visage au format de miniature flamande, l’effet pictural est toujours saisissant.

              Le sujet est mis à distance pour mieux montrer ce qu’est la peinture.

              Le sens narratif, dramatique, politique, le « vouloir dire du peintre » sont remisés au profit d’une célébration de la peinture en temps
que médium.
              Les tableaux de Claude Como sont dans un espace-temps suspendu, concentré sur la surface peinte.
              Formats panoramiques, petits tableaux de chevalet, paysages, portraits, sur toile,  sur papier …
              Les peintures de Claude Como sont un questionnement sur l’image, l’époque, les chef-d’œuvres, les modes de représentation, les
motifs, la couleur, le goût, la beauté.

MGV galerie Métropolis/Paris